Première partie

 

Emmanuel Ratier recevait Jacques Hogard, ancien colonel, chef d’entreprise, qui publiait L’Europe est morte à Pristina, aux éditions Hugo & Cie.


Deuxième partie

 

Cette deuxième partie ne correspond pas à l’annonce faite par Emmanuel Ratier au début de la première partie. Les quatre parties formant les deux émissions d’été de 2014 étaient pré-enregistrées et cela a pu amener une confusion ou l’annonce prématurée d’un sujet : nous n’en savons pas plus sur l’origine de cette fausse annonce.

C’est donc avec Jean-Pierre Rondeau, conseiller financier, que s’entretenait Emmanuel Ratier, pour évoquer la situation économique et les changements fiscaux.